L'hebdomadaire professionnel CB News va cesser sa parution

publié le 18/11/2010
Galerie photos Envoyer à un ami

Envoyez cet article à votre ami(e) :

L'hebdomadaire professionnel CB News va cesser sa parution
L'hebdomadaire professionnel CB News va cesser sa parution

CB News, hebdomadaire professionnel consacré aux secteurs de la communication et de la publicité, va cesser sa publication, 24 ans après son lancement, a annoncé Christian Blachas son président-fondateur dans un éditorial en ligne sur cbnews.fr.

"La seule certitude que nous ayons est que, quoi qu’il arrive (offre de reprise de dernière minute acceptable par le tribunal ou liquidation), CB News version CB News, c’est-à-dire conçu et fabriqué par les équipes en place depuis toutes ces années, c’est fini", écrit M. Blachas sous le titre "Hello Goodbye" en référence à un titre des Beatles.

"A l’heure où nous bouclons ce numéro, nous sommes toujours dans l’incertitude quant à l’avenir de notre entreprise, de notre marque. Quelqu’un d’autre va reprendre la marque, soit dans un plan de reprise soit à la barre du tribunal, mais +CB News+ ne sera plus jamais le CB News que vous connaissez depuis près d’un quart de siècle".

CB News, qui a succédé à Communication et Business, emploie 65 personnes. Deux repreneurs a minima s'étaient manifestés, mais proposaient de ne reprendre qu'une dizaine voire seulement cinq des salariés.

Le tribunal de commerce de Nanterre doit se prononcer jeudi sur le sort de CB News.

"Nous ne ressentons pas d’aigreur. Tout simplement de l’amertume d’avoir payé très cher notre volonté obsessionnelle d’indépendance. Adossés à un grand industriel du secteur, nous aurions certainement pu faire face aux investissements nécessaires à notre développement. Et notamment à notre développement sur le Net", écrit encore M. Blachas.

 

A l'issue d'un vote mardi après-midi, les salariés de CB News ont décidé de se mettre en grève pour 48 heures. "Les offres de reprise améliorées déposées lundi dernier ont confirmé les inquiétudes déjà très fortes des salariés. En effet, aucune de ces deux propositions ne formule de projet d'entreprise clair. Quant aux projets éditoriaux, ils sont inexistants", estiment les salariés dans un communiqué.

blog comments powered by Disqus
Haut de la page