Pourquoi toute l’équipe de Mc Cann Tunis a quitté le bureau pour jouer aux enquêteurs de rue ?

publié le 12/10/2017
Envoyer à un ami

Il y'avait de fortes chances de voir un employé d'une des agences de McCann Worldgroup errant dans les rues pour poser des questions aux gens sur leurs habitudes d'achat et leurs cultures locales.

Envoyez cet article à votre ami(e) :

Pourquoi toute l’équipe de Mc Cann Tunis a quitté le bureau pour jouer aux enquêteurs de rue ?
Pourquoi toute l’équipe de Mc Cann Tunis a quitté le bureau pour jouer aux enquêteurs de rue ?

Et si vous les avez ratés, vous pouvez facilement repérer des photos des 20 000 employés de McCann Worldgroup dans plus de 100 pays sur Instagram et Twitter en utilisant le hashtag #TruthAboutStreet. Ils porteront tous des t-shirts assortis - y compris le président-directeur général Harris Diamond.

L'étude «Truth About Street», lancée il y a quatre ans en Amérique latine et qui n'avait pas encore été menée à l'échelle mondiale, vise à confronter les employés de McCann Worldgroup avec des consommateurs estimés à 2,5 millions de dollars. Les agences de McCann Worldgroup comprennent McCann, Weber Shandwick, Momentum et plus encore.

«Trop de recherches sont encore basées sur les achats au point de vente ou sur ce que les gens répondent plutôt que d'observer nécessairement les gens et comment ils agissent réellement, et il y a une distinction entre les deux», dit Diamond.

Les équipes se répartissent les tâches, y compris l'intervieweur, le photographe, le producteur, le scribe et le gestionnaire de l'engagement communautaire.

Le président de McCann Worldgroup, Luca Lindner, qui a lancé la première Truth About Street en Amérique latine il y a quatre ans et qui a eu l'idée de le faire à l'échelle mondiale, affirme que la réaction des employés a été «au-delà des croyances». 

blog comments powered by Disqus
Haut de la page